Taito Akihabara Tokyo

Akihabara Tokyo, visiter autrement Akiba

Visiter Autrement le quartier d’Akihabara Tokyo :

Quartier manga à Akihabara Tokyo

Quartier d’Akihabara Tokyo

Quartier incontournable de Tokyo, Akihabara est souvent assimilé à la culture geek et au quartier de l’électronique. (Akihabara Tokyo)
Le quartier d’Akihabara a connu son apogée durant les années 90 où bon nombre de japonais y venait pour s’équiper en appareils électrique et électronique. Akiba s’est aujourd’hui reconverti en un vaste épicentre de la culture populaire où cohabite les grands magasins de l’électronique (Yodobashi, Bic Camera) et les petites boutiques dédiées à l’univers du manga et du jeux vidéo.
Surnommé « ville électrique » à cause de ses nombreuses devantures lumineuses, Akihabara est un quartier qui s’apprécie davantage une fois la nuit tombée. Nous vous conseillons donc de découvrir le quartier d’Akihabara Tokyo en fin de journée sur les coups de 16h/16h30.

Balade à Akihabara Tokyo :

A travers cet itinéraire de balade à Akihabara Tokyo, vous découvriez à pied les principaux spots et lieux liés à la culture manga mais également des sites hors sentiers battus. Trois heures seront au moins nécessaires pour découvrir convenablement ce quartier atypique de Tokyo. Cette balade à pied à Tokyo est un excellent moyen de découvrir autrement le quartier d’Akihabara. (Visite d’Akihabara Tokyo)

Etape 1 de la balade à Akihabara Tokyo : Métro Ochanomizu Station

Nous vous conseillons de commencer votre découverte d’Akihabara depuis la station Ochanomizu (Ligne Marunouchi M20) afin de découvrir 2 sanctuaires hors sentiers battus. A la sortie de la station Ochanomizu, longez la rivière Kanda jusqu’à la statue de Confucius, situé à l’entrée du Sanctuaire de Yushima Seidō.

Etape 2 de la balade à Akihabara Tokyo : le Sanctuaire de Yushima Seidō

Yushima Seido Akihabara Tokyo

Sanctuaire Yushima Seido à Akihabara Tokyo

Depuis la statue de Confucius, continuez le chemin jusqu’au temple de Yushima Seido. Sanctuaire dédié à Confucius, le Yushima Seidō est un endroit paisible très peu fréquenté par les touristes. Bâti à la fin du XVIIème siècle durant l’ère Genroku, le Yushima Seidō est à l’origine un temple privé construit sur la propriété de Shinobi-ga-oka. (L’emplacement actuel du parc d’Ueno) Tokugawa Tsunayoshi, le 5ème shogun déplace l’édifice jusqu’à son emplacement actuel en 1690 où il est renommé Taiseiden de Yushima Seidō. Le Yushima Seido était l’un des lieux d’enseignement du Confucianisme durant l’ère du shogunat Tokugawa, l’école a attiré de nombreux élèves talentueux mais ferma en 1871 après la restauration de Meiji.
Le sanctuaire originel a été détruit lors du grand séisme de 1923. La structure actuelle est une reconstruction basée sur les plans originelles du temple.

Etape 3 de la balade à Akihabara Tokyo : le Sanctuaire de Kanda Myojin

Kanda Myojin Akihabara Tokyo

Temple Kanda Myojin à Akihabara

Poursuivez ensuite jusqu’au sanctuaire de Kanda Myojin. Construit en 730, le Kanda Myojin est un sanctuaire Shinto censé favoriser la protection contre le mauvais sort et le mariage. Le sanctuaire vénère 3 divinités :
– Daikokuten (le dieu de la bonne récolte et du mariage)
– Ebisu (le dieu des pêcheurs et des hommes d’affaires)
– Taira Masakado (un seigneur féodal du 10ème siècle)
Le sanctuaire a été fortement touché par le grand tremblement de terre du Kanto. Sa forme actuelle en béton date de sa reconstruction en 1934.
Situé à deux pas de la gare d’Akihabara, le sanctuaire de Kanda Myojin présente la particularité d’organiser des cérémonies destinées à protéger le matériel électronique.

Etape 4 de la balade à Akihabara Tokyo : le grand magasin Sofmap

Après la visite des 2 principaux sanctuaires du quartier, il sera temps d’aller découvrir le coin « geek » d’Akihabara. Débutez votre visite par le magasin principal de l’enseigne Sofmap. Étendu sur 7 étages, le grand magasin Sofmap vend aussi bien des ordinateurs, du matériel audiovisuel, des produits multimédias ou encore des figurines de personnages issus de manga.

Etape 5 de la balade à Akihabara Tokyo : le magasin Mandarake

Après la découverte du Sofmap, rendez-vous au Mandarake. Enseigne incontournable du quartier d’Akihabara Tokyo, Mandarake est un magasin de produits d’occasion sur 8 étages consacré au manga. Vous y trouverez jeux vidéo, CD, artbooks, accessoires de cosplay, et autres figurines… Mandarake est connu pour sa grande variété de produits mais également pour ses prix très compétitifs.

Etape 6 de la balade à Akihabara Tokyo : le Taito Station

Taito Akihabara Tokyo

Salle de jeu Taito à Akihabara

Autre lieu mythique à découvrir à Akihabara, le Taito Station. Le Taito Station est une salle d’arcade du célèbre éditeur de jeux vidéo. L’éditeur Taito est connu pour avoir éditer les jeux Space Invaders et Bubble Bobble.

Etape 7 de la balade à Akihabara Tokyo : le magasin de jeu rétro Super Potato

jeu retro Super Potato Akihabara Tokyo

Magasin de jeu rétro Super Potato Akihabara

Véritable temple du jeu vidéo rétro, le magasin Super Potato a perdu un peu de sa superbe depuis 2 ans. On pouvait y faire de très bonnes affaires il y a quelques années. Cependant, les prix des jeux rétro chez Super Potato ont considérablement augmenté la faute aux magasins de jeux vidéo occidentaux venu en nombre s’y approvisionner. La boutique Super Potato reste cependant une adresse incontournable pour les amateurs de jeux vidéo.

Etape 8 de la balade à Akihabara Tokyo : le centre Sega

Club Sega Akihabara Tokyo

Club Sega Akihabara

Véritable institution au Japon, les salles de Jeux Sega ont résisté à la crise des salles d’arcades. Les japonais les fréquentent souvent en groupe. Il existe 3 Gamecenter Sega dans le quartier d’Akihabara Tokyo : le1er est situé juste en face de la gare JR d’Akihabara et les 2 autres sur la Chuo-Dori (la rue principale d’Akihabara).

Plan de visite du quartier d’Akihabara :

A lire également :
Les sites à visiter à Tokyo pour un fan de manga
Quand partir au Japon ? 
Acheter un JR Pass ou pas ? 

Suivez notre actualité sur twitter.